Ostéomyélite VS termites

Cette semaine, a été très productive en clinique et en chirurgies à Bujumbura malgré la chaleur.

Nous sommes revenus de Ruyigi satisfait de ce que nous avions accompli .Quelle belle semaine de travail et de fraicheur ! La température était magnifique.

En début de semaine, nous avons décidé d’aller visiter l’hôpital Prince Régent Charles de Bujumbura. Un de nos amis anesthésiste nous disait qu’il y avait beaucoup de malades indigents à cet hôpital en attente d’être opéré. Donc nous sommes allés sur rendez-vous rencontrer le directeur de l’hôpital Dr. Jean Bosco Nduwarngira qui nous a très bien acceuilli. C’est un Congolais qui est très dynamique et nous a bien expliqué les besoins en orthopédie de son hôpital.

Nous avons rencontré le médecin en chef de Santé publique, Dr. Chloé,  l’anesthésiste en chef, Angélique et l’infirmier en chef du bloc opératoire, Lin. Il y a deux chirurgiens qui y travaillent et qui font de l’orthopédie. Il y a Dr. Théophylle qui était parti au Rwanda, et Dr. Ma un Chinois qui était en vacances pour la semaine.

Ce qui fait que le bloc était complètement vide. Il y a 6 salles d’opération spacieuses et propres. Il y a peu d’équipements orthopédique, mais comme nous leur avons tous expliqué , nous avons notre propre équipement.

Après la visite du Bloc , nous avons été invité à faire une tournée des patients pour le lendemain matin.

C’est avec Dr. Gérard Cizungu, Congolais également, qui est médecin avec qui nous avons fait la tournée. Les départements de chirurgie où sont les patients sont bien organisés mais l’hygiène laisse à désirer. Ce n’est pas la faute du personnel qui y travaille ; c’est plutôt la nourriture que les patients laissent en dessous de leur lit qui attire les coquerellles et une bonne proportion des malades ont des plaies qui suppurent . Cet hôpital public est pour les patients les plus démunis.

La majorité des cas sont des ostéomyélites du fémur et du tibia chez des enfants , des adolescents et adultes qui sont au lit depuis des semaines et des mois. l’ostéomyélite fait tellement de ravage ici.  C’est une affection qui évolue et devient chronique  faute de traitement précoce et adapté. Même si on les opèrent  il y a souvent des récidives.

radiographie d'une ostéomyélite chronique

Radiographie d’un enfant souffrant d’ostéomyélite du tibia.

L’ostéomyélite est une infection d’un os ( la plupart du tibia ou fémur) par un staphylocoque, streptocoque  venu par voie sanguine. Chez les enfants, dans les cas sévères, elle peut atteindre le cartilage de croissance ce qui entrainent des troubles de croissance osseuse: raccourcissement de l’os, défaut d’axe et de la raideur du genou.  Il y a souvent des fistules qui sentent très mauvaises et qui coulent du pus continuellement. Ceci veut dire qu’il y a un morceau d’os mort en dedans qui agit comme corps étranger ( penser à une écharde) et qui cherche à sortir. Ce morceau d’os mort s’appelle un séquestre et souvent nous devons l’enlever par chirurgie. Une complication grave d’ostéomyélite est une fracture pathologique, fracture qui ne guérit habituellement pas. Dr. Jean -Marie à Ruyigi nous  a dit qu’il était fasciné par l’ostéomyélite;Il nous a fait une belle comparaison: ça ressemble à des trous de termites dans le bois ! C’est l’exemple parfait. Mais c’est tragique car cela affecte  particulièrement les enfant qui deviennent alors infirmes pour la vie sans que cela soit  leur faute ou leur choix de vie.

enfant de 7 ans , ostéomyélite avec fracture pathologique

Enfant de 7 ans souffrant d’ostéomyélite. (radiographie plus haut)

La vie semble pour ces patients la peine d’être vécu pareil. C’est triste et déprimant de voir ces enfants dans un lit qui ne peuvent aller à l’école parce que l’ostéomyélite les ont atteint.

Aussi nous avons vu un patient qui souffrait de filariose (elephantiasis), il nous suppliait avec ses yeux de le sortir de ce cauchemar. Ce sont de Parasites filaires  qui se transmet à l’homme par des moustiques.

filariose

Aussi nous avons opéré un patient qui avait une luxation négligée de l’épaule depuis novembre 2011. Il était venu à ce moment mais n’avait pas l’argent pour payer la caution à l’hôpital pour faire réduire sa fracture. Pourtant cela aurait été si simple à faire à ce moment. Il revient cette semaine et avait pu trouver l’argent par son oncle qui a payé 200,000 Franc bur pour la caution et les soins médicaux après l’opération. Nous l’avons opérer et fait une réduction ouverte, deux mois et demi après !

luxation négligée de l'épaule  depuis novembre 2011

Claver, luxation négligée de l’épaule depuis 2 mois et demi

Le CMCC ou nous travaillons la plupart du temps est en grande rénovation et construction. Les 2 salles d’opération vont être équipées de deux nouveaux appareils d’anesthésie . Un que nous apportons et un autre reçu du Canada en ColombieBritanique. Les anesthésistes sont très exités d’avoir des appareils modernes et sécures pour les patients. Beaucoup de choses s’améliore et sont en train de se concrétiser. Le directeur de l’hôpital Euloge et sa femme Aline sont très présents et s’occupent beaucoup du Centre . Ils ont une écoute attentive des besoins et essaie de faire leur possible avec peu de moyens.  C’est un couple extraordinaire.

Petite anecdote: l’infirmier du bloc va se marier en juin. Il a travaillé fort pour acheter les 2 vaches qu’il doit donner à la dote de sa belle-famille. Il nous a dit que chaque vache coûtait 700,000 Franc bur (environ 650.00$ can) !! C’est très très cher , nous -a-t-il dit !

Et puis nos 47 boites sont arrivés !!  Elles sont maintenant à l’aéroport attendant le dédouannage. Nous en sommes vraiment heureux.

Bonne semaine,

Danièle et Christopher

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *